Qui sont les deux kamikazes de Zaventem ?

23/03/16 à 08:04 - Mise à jour à 12:33

Source: Belga

Il s'agirait des frères El Bakraoui. Ils sont connus des services de police mais pour grand banditisme et pas pour terrorisme. Najim Laachraoui, à droite sur l'image, ne serait pas l'homme qui aurait été arrêté à Anderlecht ce matin.

Qui sont les deux kamikazes de Zaventem ?

© Belga

Les deux frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui, soupçonnés d'avoir loué des planques en Belgique pour les commandos des attentats de Paris, auraient été identifiés comme faisant partie des auteurs des attaques suicide de Bruxelles, ont affirmé mercredi la RTBF et la VRT, divergeant toutefois sur les lieux où ils se sont fait exploser.

Les autorités avaient diffusé dès mardi une image de vidéosurveillance montrant trois "suspects" des attentats de l'aéroport de Bruxelles, qui ont fait 14 morts mardi matin.

La RTBF a affirmé que deux hommes portant des pulls noirs et marchant côte à côte sur cette photo étaient en fait les frères El Bakraoui, tous deux condamnés par la justice pour des braquages. L'un d'eux, Khalid, aurait notamment loué, sous une fausse identité, un appartement à Charleroi (sud) d'où sont partis les auteurs des attentats du 13 novembre à Paris juste avant de les commettre.

Il est également celui qui aurait loué, toujours sous une fausse identité, l'appartement dans la commune bruxelloise de Forest dont la perquisition a dégénéré en fusillades la semaine dernière, accélérant brusquement la traque d'un suspect-clé des attentats de Paris, Salah Abdeslam, arrêté vendredi par la police à Molenbeek après plus de 4 mois de traque.

La VRT affirme quant à elle que les deux frères sont bien impliqués dans les attentats de Bruxelles, qui ont fait une trentaine de morts et 250 blessés, mais qu'ils ont agi dans deux endroits différents: l'un d'eux aurait commis l'attentat à l'aéroport, tandis que l'autre s'est fait exploser dans le métro à la station Maelbeek, qui a fait au moins 15 morts.

Dès mardi soir, une source policière avait indiqué à l'AFP que l'homme qui marchait au milieu des deux autres sur la photo diffusée par la police "pourrait être Ibrahim El Bakraoui".

Najim Laachraoui n'aurait pas été arrêté à Anderlecht

Najim Laachraoui ?

Najim Laachraoui ? © Belga

Une personne aurait bien été interpellée à Anderlecht en lien avec les attentats de Bruxelles. Il ne s'agirait cependant pas de Najim Laachraoui selon des sources policières. La RTBF précise cependant que plusieurs opérations seraient en cours dans la capitale.

Toujours selon la RTBF, la personne recherchée depuis mardi après l'attentat de l'aéroport de Zaventem et dont une image a été diffusée mardi soir le montrant portant un chapeau et une veste claire pourrait être (BIEN: pourrait être) Najim Laachraoui.

L'homme est soupçonné d'avoir participé aux attentats perpétrés mardi à Bruxelles. Le parquet fédéral n'a pas confirmé cette information pour l'instant. L'ADN de Najim Laachraoui avait également été retrouvé sur "du matériel explosif utilisé lors des attaques" qui ont fait 130 morts le 13 novembre à Paris. L'homme, parti en Syrie en février 2013, était recherché depuis le 4 décembre.

Il avait été contrôlé sous la fausse identité de Soufiane Kayal début septembre à la frontière austro-hongroise en compagnie de Salah Abdeslam et de Mohamed Belkaïd, un Algérien de 35 ans abattu par la police à Forest.

L'homme est né le 18 mai 1991 et parti en Syrie en février 2013, a indiqué lundi le parquet fédéral. Des traces ADN ont été retrouvées dans la maison louée à Auvelais et dans l'appartement de la rue Henri Bergé à Schaerbeek.

Qui sont les frères El Bakraoui ?

Les frères Khalid et Ibrahim El Bakraoui auraient aussi été impliqués dans les fusillades qui se sont déroulées mardi dernier à Forest. Au cours de ces dernières, quatre policiers ont été légèrement blessés et un suspect, Mohamed Belkaid, a été abattu par un tireur d'élite des unités spéciales de la police fédérale alors qu'il s'apprêtait à faire feu sur la police.

Selon les informations de la Dernière Heure, les deux frères âgés de 27 et 30 ans, étaient alors déjà recherchés par la police. En 2010, Ibrahim avait été condamné à 9 ans de prison par le tribunal correctionnel de Bruxelles pour avoir tiré sur des policiers à la kalachnikov lors d'un braquage. Début 2011, Khalid El Bakraoui, arrêté en possession de kalachnikovs, avait lui été condamné à 5 ans de prison pour des "car-jackings".

Avis de recherche

Toute personne ayant des informations au sujet de ces trois individus est priée de prendre contact avec les enquêteurs via le numéro gratuit 0800/30.300. La police garantit la discrétion aux témoins.

Nos partenaires