Les fratries jihadistes

06/01/16 à 09:52 - Mise à jour à 23/03/16 à 14:37

Source: Afp

Selon les dernières informations, les kamikazes des attentats de Bruxelles seraient deux frères. Qu'il s'agisse de partir en Syrie ou de passer à l'action violente au nom de l'islam, les cellules jihadistes comportent de nombreuses fratries, pour des motifs logiques et tactiques, soulignent psychiatres et psychologues spécialisés.

Les frères Merah en 2012 à Toulouse dans le sud-est de la France, Kouachi lors de l'attaque contre Charlie Hebdo à Paris il y a un an, Abdeslam et Abaaoud en novembre également dans la capitale française, Tsarnaev qui ont monté l'attentat à la bombe contre le marathon de Boston en 2013 et maintenant les frères El Bakraoui : au cours des dernières années, de nombreux frères de sang sont devenus frères d'armes pour semer la terreur chez ceux qu'ils considèrent être des "ennemis de l'islam".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires