Les avocats "inquiets" après leur rencontre avec la ministre de la Justice

26/11/12 à 18:16 - Mise à jour à 18:16

Source: Le Vif

Les avocats pratiquant l'aide juridique sont inquiets après leur rencontre avec la ministre de la Justice Annemie Turtelboom, indique lundi l'Ordre des barreaux francophones et germanophone (OBFG) dans un communiqué de presse. La réforme de l'aide juridique ne verra pas le jour avant le contrôle budgétaire de mars 2013, au plus tôt.

Les avocats "inquiets" après leur rencontre avec la ministre de la Justice

© Belga

La ministre de la Justice a rencontré les barreaux d'avocats ce lundi, près d'une semaine après l'adoption du budget 2013. Et les avocats expriment leur inquiétude, à l'issue de cette rencontre. "Le revenu des avocats pratiquant l'aide juridique va diminuer significativement", indique l'OBFG.

Les avocats avaient formulé différentes propositions de réforme de l'ide juridique pour qu'elles soient présentées lors du conclave budgétaire. "Mais elles n'ont pas été proposées au gouvernement", a expliqué Me Picard à l'agence de presse Belga. "Nous avons pourtant travaillé pendant six mois avec le cabinet de la ministre, et nous avons dû accélérer le travail afin que tout soit prêt pour le conclave budgétaire."

La réforme est donc reportée au contrôle budgétaire de mars 2013 mais la ministre reconnaît "très honnêtement" ne pouvoir donner aucune garantie, indique l'OBFG. "Ce n'est donc pas une promesse", confirme Me Picard.

L'OBFG craint que de nombreux avocats pratiquant l'aide juridique "se désinscrivent et que le service public de l'aide juridique ne puisse plus être garanti, alors que le nombre de dossiers continue à croître."

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires