Les actions syndicales prévues pour ce printemps

05/03/15 à 11:11 - Mise à jour à 11:11

Source: De Morgen

Après l'automne social houleux de l'année dernière, le printemps risque également de s'enflammer. Dans le secteur du métal, les actions ont déjà commencé et certains syndicats ont déposé des préavis de grève. Les mouvements sociaux concernent majoritairement l'épineux dossier des prépensions que le gouvernement tranchera vendredi.

Les actions syndicales prévues pour ce printemps

© BELGA

Le quotidien De Morgen établit une liste des actions syndicales attendues ce printemps.

1. Le secteur métallurgique

Les syndicats ont entamé des actions spontanées dans plusieurs entreprises métallurgiques, notamment Van Hool et Audi. Interrogé par De Morgen, Marc De Wilde, le président de la CSC-Metea, prévoit des actions ce jeudi, même s'il n'a pas encore déposé de préavis de grève. "Je l'attends à ce que dans beaucoup d'usines les ouvriers restent dans la cantine après avoir mangé. L'inquiétude est immense et il s'agit d'un dossier particulièrement important. Si le gouvernement n'approuve pas l'accord des partenaires sociaux, il est certain qu'il y aura des actions supplémentaires" déclare-t-il.

2. Les employés

Les syndicats d'employés LBC et SETCa se montrent également combatifs. La LBC organise une manifestation vendredi, avant la décision du gouvernement et la SETCa menace également d'organiser des actions syndicales si l'accord des partenaires sociaux sur la prépension n'est pas respecté.

3. Les fonctionnaires

Du côté des fonctionnaires, la CGSP menace d'une grève générale dans le secteur public après les vacances de Pâques si le gouvernement continue à réduire les dépenses de l'État. Le syndicat dénonce également la réforme en profondeur de la pension des fonctionnaires.

4. Les chemins de fer

Le Syndicat autonome des conducteurs de trains (SACT), a déposé un préavis de grève national pour la période allant du 31 mars au 2 avril. Le SACT reproche notamment à la direction de la SNCB "l'incohérence du système des primes des conducteurs de train". Le syndicat menace également d'actions dans la gare de Bruxelles-Midi le 18 mars.

Nos partenaires