Prépensions: le gouvernement crée des groupes de travail

03/03/15 à 13:32 - Mise à jour à 15:48

Source: Belga

Le comité ministériel restreint ne s'est pas exprimé mardi à l'égard de l'accord de principe dégagé par le Groupe des Dix sur les prépensions. Il a décidé de créer des groupes de travail qui se pencheront de façon détaillée sur cet accord.

Prépensions: le gouvernement crée des groupes de travail

© Belga

Les groupes de travail rapporteront au conseil des ministres vendredi. "Il y aura des groupes de travail. Ils nous permettront de voir quelle attitude adopter, quels aménagements sont possibles d'ici vendredi", a indiqué le vice-Premier ministre MR Didier Reynders.

"Nous avons discuté une première fois, nous discuterons encore demain (via les représentants au sein des groupes de travail) et vendredi. On a pris connaissance" de l'accord de principe conclu au sein du Groupe des Dix, a embrayé le ministre de l'Economie et de l'Emploi Kris Peeters, vice-Premier ministre CD&V au sein de l'équipe Michel.

Les partenaires sociaux invitent le gouvernement à revoir de façon substantielle sa réforme en matière d'âge d'accès à la prépension qui contraint une série d'ex-travailleurs âgés licenciés à devoir se réactiver sur le marché du travail au risque d'encourir des sanctions visant leur pouvoir d'achat.

"Vous l'avez constaté. Il faut voir comment l'appréhender. Nous espérons (pouvoir conclure) vendredi, c'est très important", a estimé M. Peeters. Le vice-Premier ministre N-VA Jan Jambon et le vice-Premier ministre Open Vld Alexander De Croo, présentés comme les moins enclins à pouvoir accepter les aménagements demandés par les partenaires sociaux, se sont refusé à tout commentaire en quittant le 16 rue de la Loi.

Dans l'opposition, le cdH a fustigé le renvoi de ce dossier en groupes de travail. "Sauf à enterrer définitivement la concertation sociale à laquelle pourtant le Premier ministre n'a cessé d'appeler, le gouvernement n'a d'autre choix que de se rallier aux propositions communes des patrons et des syndicats", a estimé la cheffe de groupe à la Chambre, Catherine Fonck. Celle-ci sa salué l'accord de principe dégagé par les partenaires sociaux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires