Hippodrome de Watermael-Boitsfort : les riverains contre-attaquent

15/03/16 à 15:10 - Mise à jour à 15:09

Source: Le Vif

Quatre riverains ont décidé d'introduire un recours auprès du Collège d'environnement pour contester le permis d'environnement temporaire délivré pour l'implantation d'un vaste chapiteau sur le site de l'ancien hippodrome, actuellement en cours de rénovation, et l'exploitation d'un parking de 300 places.

Hippodrome de Watermael-Boitsfort : les riverains contre-attaquent

© Google Maps

Ce permis "définit des conditions strictes d'utilisation de ces chapiteaux durant 3 mois maximum", souligne Bruxelles-Environnement. Une demande de permis d'urbanisme et de permis d'environnement a par ailleurs été introduite par Droh!me Invest, l'entreprise concessionnaire du site pour 15 ans, pour l'ensemble du réaménagement des lieux. Une longue procédure d'enquête publique sera lancée dès que ces deux dossiers seront considérés comme complets.

En attendant, deux chapiteaux et une "orangerie" montée sur une structure en métal, ont été montés sur place. Selon les plaignants, une étude d'incidences sur l'environnement et une enquête publique auraient dû être organisées avant d'accorder ce permis, même temporaire. "Ce sera le cas si ce type d'activités doit se répéter ou devenir récurrent après le délai de 3 mois", précise-t-on chez Bruxelles Environnement.

Le recours des riverains souligne en particulier que le site de l'ancien hippodrome de Watermael-Boitsfort est considéré comme une zone d'équipements d'intérêt collectif ou de services publics. Or Droh!me Invest diffuse actuellement des prospectus publicitaires invitant notamment les chefs d'entreprises à organiser sur place des moments festifs avec leurs collaborateurs. "Il s'agit clairement de poursuivre un but purement commercial, de location de tentes, matériel de sonorisation et services traiteurs, précise le recours déposé. Cette activité ne constitue nullement un équipement d'intérêt collectif ou de service public".

Les requérants réclament dès lors que ce permis d'environnement provisoire soit retiré.

Nos partenaires