Euthanasie : Frank Van den Bleeken mène une grève de la faim depuis deux semaines

23/04/15 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Belga

Frank Van den Bleeken, le détenu qui demande l'euthanasie et qui se trouve pour le moment au centre fédéral de psychiatrie légale de Gand, mène depuis quinze jours une grève de la faim. Il ne boit que des boissons sucrées, indique jeudi son avocat, confirmant une information de la VRT. Selon ce dernier, cette action est un appel à l'aide au ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) afin de que celui-ci ne l'oublie pas.

Euthanasie : Frank Van den Bleeken mène une grève de la faim depuis deux semaines

Frank Van den Bleeken © Belga

L'euthanasie de Frank Van den Bleeken n'avait finalement pas eu lieu début janvier car le médecin qui devait s'en charger s'était rétracté. Le détenu avait alors été transféré dans cette nouvelle institution gantoise avec la promesse qu'il se trouverait bientôt dans un établissement spécialisé situé aux Pays-Bas.

"On n'a toujours rien vu venir trois mois et demi plus tard", constate Me Jos Vander Velpen, soulignant que son client n'a jamais été partisan de se retrouver à Gand. "Il reste attaché à sa demande d'euthanasie mais se dit prêt à être interné dans une institution spécialisée. Les Pays-Bas représentent l'ultime alternative", insiste l'avocat.

A Gand, Frank Van den Bleeken ne peut en outre pas rencontrer les médecins qui ont défendu son euthanasie, déplore Me Vander Velpen. Fin janvier, on avait appris que Koen Geens avait rencontré le détenu en prison pour le convaincre de retirer sa demande d'euthanasie.

D'après le journal Le Soir, c'est la première fois qu'un ministre s'entretenait de la sorte avec un interné au sein d'un établissement pénitentiaire.

Nos partenaires