Assises du Hainaut - Pour ses proches, Said Skouti était un homme serviable

29/05/13 à 19:19 - Mise à jour à 19:19

Source: Le Vif

(Belga) Le jury de la cour d'assises du Hainaut, présidée par Monique Levecque, a entendu mercredi après-midi les derniers témoins de moralité de Said Skouti. Frédéric Karwas, 35 ans, Said Skouti, 40 ans, Kevin Jacob, 23 ans, et Stéphanie Roth, 36 ans, doivent répondre du meurtre de Lucienne Lebrun, 91 ans, pour faciliter le vol, dans la nuit du 17 au 18 juillet 2011, à Gerpinnes (Charleroi), en tant qu'auteur, coauteur ou complice.

Assises du Hainaut - Pour ses proches, Said Skouti était un homme serviable

Les témoins entendus dans l'après-midi ont éclairé la Cour sur la personnalité de Said Skouti. Pour l'ensemble de ses voisins, l'accusé était un homme aimable, généreux, toujours prêt à rendre service. Un voisin tranquille avait qui il était facile de se lier d'amitié. Décrit comme "une âme sensible" par un témoin, Said Skouti était du genre authentique, calme et respectueux. "Alors qu'il neigeait une dame âgée était tombée. Said a stoppé net la voiture pour descendre l'aider à se relever", a indiqué une amie de l'accusé. Said Skouti était en libération conditionnelle et bénéficiait d'un bracelet électronique quand il a commencé à suivre une formation au Forem en vue de passer le permis de conduire "poids lourd". Son formateur et examinateur l'a dépeint comme "un homme volontaire et courageux qui, malgré les échecs, s'accrochait". Le témoin a toutefois précisé: "Il ne fallait pas trop le titiller car s'il n'était pas du genre agressif, il explosait vite quand il était contrarié." Les témoins de moralité de Kevin Jacob et de Stéphanie Roth seront entendus jeudi. (Belga)

Nos partenaires