Alice dénonce ses conditions de traitement à l'hôpital

05/03/13 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Le Vif

(Belga) Alice, une jeune fille souffrant d'anorexie, a été entendue, mardi, devant le tribunal de première instance de Bruxelles. Elle a demandé à pouvoir sortir du service de psychiatrie de l'hôpital Brugmann où elle est soignée, parce qu'elle ne supporte plus être nourrie par sonde et attachée à son lit la nuit. La justice avait ordonné son placement dans cet hôpital en décembre dernier, dans le cadre de l'application de la loi sur la protection des malades mentaux.

Alice s'est présentée, mardi, devant le tribunal de première instance de Bruxelles. Les juges ont entendu sa demande de pouvoir désormais quitter l'hôpital et de poursuivre sa thérapie chez son père. La jeune femme de 21 ans est anorexique depuis l'âge de 11 ans. La justice avait alors décidé, en décembre dernier, le placement d'Alice dans un centre psychiatrique. La jeune femme et ses parents ont contesté cette décision et ont fait appel. L'affaire a donc été réexaminée mardi. Depuis décembre 2012, Alice séjourne à l'hôpital Brugmann à Bruxelles où elle a dû être admise, conformément à la décision judiciaire. Sur Facebook, elle explique qu'elle s'y sent mal et raconte son quotidien, notamment la manière dont les médecins la gavent pour lui faire prendre du poids. Son message a été relayé par de nombreuses personnes. Les juges ont entendu la demanderesse et ses proches, mardi, à huis clos. Ils rendront leur décision dans une semaine, au plus tard. (OSA)

Nos partenaires