Affaires étrangères piratées - Une analyse est en cours pour identifier les intrus et l'étendue des dégâts

10/05/14 à 07:42 - Mise à jour à 07:42

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a confirmé samedi l'introduction dans le système informatique du SPF Affaires étrangères d'un virus malin "pour copier des informations et des documents liés à la crise ukrainienne".

Affaires étrangères piratées - Une analyse est en cours pour identifier les intrus et l'étendue des dégâts

Le ministre des Affaires étrangères, en coordination avec le Premier ministre Elio Di Rupo, a demandé que "le service ICT du Département aidé par le SGR mène une analyse la plus précise possible de l'étendue des dégâts ainsi que de l'identité des intrus", indique-t-il dans un communiqué. Selon lui, les conclusions de cette première phase de réaction serviront à prendre les mesures de nettoyage et de protection du réseau nécessaires. L'Echo et De Tijd annonçaient samedi matin que le SPF Affaires étrangères avait été victime de cette opération d'espionnage informatique le week-end dernier. L'attaque aurait été menée par la Russie, d'après les deux quotidiens. (Belga)

Nos partenaires