Luc Montagnier © Belgaimages

Décès de Luc Montagnier, prix Nobel de médecine pour la découverte du virus du sida

Le Vif

Luc Montagnier, prix Nobel de médecine pour la découverte du virus du sida, est mort mardi à 89 ans à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, près de Paris, a annoncé jeudi le maire de la ville Jean-Christophe Fromantin.

Le chercheur français, devenu par la suite une figure controversée de la communauté scientifique, avait reçu en 2008 le prix Nobel de médecine pour avoir, en 1983, identifié le virus du sida avec ses associés, Françoise Barré-Sinoussi et Jean-Claude Chermann.

Le biologiste restera à jamais associé à cette découverte du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) responsable du sida. Mais son aura s’était ternie ces dernières années après plusieurs prises de position qui avaient soulevé de vives controverses et lui avaient valu condamnations de ses pairs.

Après des déclarations répétées depuis 2017 contre les vaccins, il avait fait reparler de lui ces deux dernières années avec des hypothèses sur le coronavirus responsable de la pandémie de Covid-19 réfutées par la communauté scientifique. Ses propos controversés contre les vaccins anti-Covid lui avaient attiré la sympathie des antivax.

Partner Content