L'Italie reçoit de l'UE une première tranche de fonds pour réaliser son plan de relance © belga

L’Italie reçoit de l’UE une première tranche de fonds pour réaliser son plan de relance

(Belga) La Commission européenne a annoncé mercredi avoir versé le même jour un premier montant, hors-préfinancement, lié au plan de relance post-Covid de l’Italie. Au titre de la Facilité pour la reprise et la résilience, la principale enveloppe du plan de relance imaginé par l’UE, Rome touche mercredi 21 milliards d’euros, dont 10 milliards sont des subventions (le reste est constitué de prêts).

Ce paiement s’ajoute aux 24,9 milliards d’euros versés en août dernier sous la forme d’un « préfinancement » du plan de relance italien, qui avait été approuvé par la Commission européenne fin juin. Au contraire du préfinancement, les paiements suivants sont conditionnés à la réalisation de certains éléments prévus par le pays dans son plan de relance: investissements et réformes qui visent à redresser l’économie et à la rendre plus résiliente, verte et numérique. L’Italie a ainsi présenté « 51 cibles et jalons » qui lui ont permis de demander le déblocage d’une première tranche, approuvé par la Commission. L’Italie devrait être le plus gros bénéficiaire de la Facilité pour la reprise et la résilience, parmi les 27. Son plan de relance est associé à un total de 191,5 milliards d’euros de fonds européens: 68,9 milliards d’euros sous forme de subventions, 122,6 milliards d’euros sous forme de prêts. Une partie du montant des subventions n’est pas encore certain, car il dépend d’une révision des chiffres de la croissance qui aura lieu en juin prochain. Sur base des montants estimés, seule l’Espagne a droit à davantage de subventions, avec un total de 69,5 milliards (mais elle n’a pas demandé de prêts). (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content