Romelu Lukaku © AFP

Les Diables Rouges s’imposent contre l’Estonie (0-3)

La Belgique s’est imposée (0-3) dans son troisième match des qualifications à l’Euro 2024 à Tallinn, grâce notamment à un doublé de Romelu Lukaku. Johan Bakayoko a également inscrit son premier but avec les Diables.

En plein doute après le départ précipité de Thibaut Courtois et le partage contre l’Autriche, les Diables Rouges ont battu l’Estonie, 108e au classement FIFA et jamais qualifiée pour un championnat d’Europe.

   Le début de match a été très difficile pour les Diables. Jusqu’à la demi-heure de jeu, ils n’ont pas réussi à se créer d’occasions et ont été bloqués dans leur partie de terrain, très souvent imprécis. À noter tout de même, un contre rapide (17e), sur lequel Lukaku aurait pu ouvrir le score. La passe de Mike Trésor était cependant un peu en retrait de sa course et l’obligeait à une frappe trop molle.

   Les Belges s’en sont quand même remis à Romelu Lukaku, en grande forme depuis l’arrivée de Domenico Tedesco sur le banc. Le joueur de l’Inter Milan a inscrit un doublé en trois minutes (37e, 40e). Il a d’abord été obligé de réaliser un geste acrobatique, pour glisser la pointe de son pied gauche et convertir un centre d’Aster Vranckx au premier poteau. Sur un autre centre, brossé à ras-de-terre et venant d’Arthur Theate cette fois, Lukaku a permis à la Belgique de faire le break avant la pause.

   La Belgique a joué avec plus de liberté en seconde période, mais a peiné à alourdir le score. Trésor n’a par exemple pas cadré un ballon qui semblait facile (53e), décalé en retrait par Johan Bakayoko. Sur le corner qui a suivi, la frappe de l’extérieur de Timothy Castagne a terminé dans le petit filet. Michy Batshuayi, sorti du banc, a également dévissé une frappe à l’entrée de la surface (75e). C’est finalement Bakayoko (90e), d’une très belle frappe du gauche à droite de la surface, qui a été récompensé de son activité tout au long du match. Yannick Carrasco (90e+3) aurait même pu inscrire un quatrième but mais a finalement obligé le portier estonien à la parade.

    Avec un bilan de 7 points sur 9, la Belgique occupe toujours la deuxième place du groupe F avec trois points de retard sur l’Autriche, qui a battu la Suède 2-0 et qui a disputé un match de plus. La Suède est 3e avec 3 points devant l’Estonie et l’Azerbaïdjan qui comptent chacun 1 point.

Contenu partenaire