© Getty Images/iStockphoto

Voici comment instaurer durablement une nouvelle routine

Olivia Lepropre
Olivia Lepropre Journaliste au Vif

Vous voulez prendre une bonne résolution, mais vous avez peur de vous défiler ? Une étude a déterminé le moment idéal pour le faire.

Les personnes qui s’engagent à instaurer une nouvelle routine le matin ont plus de chances de s’y tenir et de prendre le pli rapidement que celles qui la font le soir, révèle une étude publiée dans la revue Health Psychology et repérée par le Time. Un phénomène qui, selon les chercheurs, trouverait en partie son origine dans le cortisol, l’hormone du stress.

Pour cette étude, les participants, suivis pendant 90 jours, ont été divisés en deux groupes, chacun ayant pour mission d’adopter la même routine (des étirements pour prévenir la flexibilité et les maux de dos). Seule différence : un groupe devait le faire le matin au réveil, l’autre le soir avant de dormir. Ils ont été questionnés quotidiennement sur leur assiduité à faire l’exercice et sur leur facilité à s’y mettre naturellement. Leur taux de cortisol a été testé tous les mois. Si les deux groupes ont mis du temps pour s’adapter, les automatismes ont été plus rapidement présents chez le groupe du matin.

Automatisme

Les raisons de ce résultat sont multiples, mais les chercheurs se sont focalisés sur le niveau de cortisol, l’hormone du stress, naturellement plus élevé le matin. Et ils ont été confortés dans leur hypothèse : après avoir ajusté les variations individuelles de cortisol des deux groupes, l’écart s’est estompé. Les scientifiques savaient déjà que l’hormone du stress jouait un rôle dans l’apprentissage et la mémoire, en particulier en ce qui concerne la formation des habitudes. Dans de précédentes recherches, il avait notamment été démontré que lorsque les niveaux de cortisol sont manipulés (injection, stress provoqué…), les participants semblaient apprendre de nouveaux comportements plus rapidement.

L’étude du Health Psychology suggère que les fluctuations naturelles du cortisol peuvent aussi affecter la manière dont on adopte – ou non – un comportement ou une habitude. Les schémas varient cependant d’une personne à l’autre et sont aussi influencés par l’environnement et la capacité de chacun à faire face au stress. Des études doivent maintenant se poursuivre sur des routines plus complexes pour confirmer ces résultats, mais instaurer une nouvelle (bonne) habitude le matin, dans un contexte précis, semble porter ses fruits.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content