Une personne sur quatre rechute après un burnout, selon une étude

Après un burnout, les craines de faire une rechute sont grandes. Et à raison. Selon une étude, elles concernent une personne sur quatre.

Selon une enquête de l’Antwerp Management School (AMS) publiée ce lundi, en moyenne un personne sur quatre rechute après un épuisement professionnel. Environ un demi-million de travailleurs sont actuellement en arrêt pour maladie de longue durée en Belgique, dans un cas sur trois la cause de la maladie est un trouble psychosocial, dont le burn out.

Selon l’enquête d’AMS, une personne sur deux ayant souffert d’un burn out craint une rechute. A raison, selon l’école, puisqu’une personne sur quatre en fait effectivement une. Trois écueils en particulier sont à éviter lors de la reprise: la répartition des rôles au sein de la politique de réintégration qui stimule le sentiment du « moi par rapport à eux », le manque de connaissance de la maladie et la focalisation sur la réduction des exigences en termes de tâches plutôt que sur les perspectives de croissance.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content