© iStock

Quinze erreurs de santé à corriger avant ses 40 ans

Le Vif

Avant 40 ans, on a parfois tendance à négliger certains aspects de sa santé, et tout à coup on se retrouve avec une tension et un taux de glycémie trop élevé. Time.com dresse la liste de quinze petites erreurs de santé à corriger avant qu’elles ne dégénèrent en affections chroniques comme les maladies cardiaques et le diabète.

1. La dépendance aux écrans

Les appareils numériques nous rendent-ils malades ? Une étude d’Harvard révèle que regarder la télévision longtemps entraîne un risque accru de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires. Les ordinateurs aussi nous rendent sédentaires. En plus, la lumière bleue diffusée par les smartphones et les tablettes perturberait le rythme de sommeil et d’éveil.

Conseil: levez-vous 10 minutes toutes les heures

2. Le sommeil n’est pas prioritaire

Tout comme votre cher smartphone, votre corps et esprit ont besoin de se recharger. Les adultes nécessitent 7 à 9 heures de sommeil par nuit. Respectez ça. Le manque de sommeil vieillit, mais augmente également les risques de tension élevée, d’apoplexies et d’obésité. Il contribuerait même aux dépressions.

Conseil: instaurez un rituel relaxant avant d’aller dormir et bannissez le smartphone de votre chambre à coucher.

3. Sauter des repas

Sauter un repas perturbe le métabolisme et entraîne un risque accru de diabète de type 2. Vous risquez en effet de vous jeter sur de la malbouffe plus tard dans la journée et de trop manger. Près de deux tiers des adultes atteints de diabète sont diagnostiqués entre 40 et 64 ans.

Conseil: commencez la journée par un petit-déjeuner solide

4. Ignorer les mises en garde

Si votre corps vous signale que quelque chose ne va pas, donnez-lui l’attention nécessaire. Les problèmes de santé découverts à un stade précoce sont souvent plus faciles à traiter.

Conseil: établissez une liste de questions et de soucis avant de vous rendre chez le médecin et n’hésitez pas à tout lui raconter.

5. Fumer

Même si vous allumez de temps en temps une cigarette, vous êtes considéré comme un fumeur. Les fumeurs courent un risque accru de maladies cardiaques, de cancer des poumons, d’apoplexies et d’autres affections désagréables. Si vous arrêtez de fumer avant 40 ans, les risques de mort prématurée causée par le tabac baissent de 90%. En d’autres termes, les dommages sont encore réversibles.

Conseil: faites-vous aider dans la lutte contre la cigarette.

6. Manger trop de sel

Même si vous n’abusez pas de la salière, il y a du sel dans énormément d’aliments: le pain, la viande préparée, la soupe, le fromage et les dressings de salade. Beaucoup de gens mangent donc beaucoup plus de sel que leur corps en réclame. Trop de sel peut augmenter la tension, responsable d’arrêts cardiaques et d’apoplexies. L’Organisme Mondial de la Santé (OMS) conseille aux adultes de limiter la consommation de sel à 5 grammes par jour.

Conseils: lisez attentivement les étiquettes sur les aliments

7. Boire trop peu d’eau

L’eau alimente chaque cellule et organe dans le corps, dont la peau. Plus vous avancez en âge, plus il est important de boire de l’eau, d’autant qu’en vieillissant la sensation de soif diminue.

Conseil: si votre urine est foncée, cela signifie peut-être que vous devez boire plus d’eau.

8. Faire l’impasse sur les poids au fitness

Un entraînement fitness ne consiste pas seulement à courir 20 minutes sur un tapis de course. Il ne faut pas négliger la musculation. Elle renforce les muscles et les os et améliore la flexibilité et l’équilibre. Ces avantages gagnent encore en importance en vieillissant. Pratiquement la moitié des femmes quinquagénaires souffrent de blessures aux hanches, aux poignets ou à la colonne vertébrale.

Conseil: utilisez votre propre poids en faisant des pompes ou des squats. Ou utilisez une bouteille d’eau pour vous muscler les bras.

9. Ne pas faire l’amour

Quand on a des petits enfants et un travail prenant, on fait moins l’amour. Mais une fois que les enfants ont quitté la maison, le sexe devrait redevenir une priorité. Quand on avance en âge aussi, une vie sexuelle épanouie constitue une partie importante de l’intimité.

Conseil: si vous éprouvez une sensation désagréable en faisant l’amour, consultez un médecin. Il existe des traitements.

10. Prendre un bain de soleil

Quand on reste trop longtemps au soleil ou sous un banc solaire, on expose la peau aux rayons ultraviolets nocifs qui vieillissent prématurément la peau et augmentent les risques de cancer de la peau. Appliquez de la crème solaire et mettez des vêtements qui protègent même si ces mesures ne feront pas disparaître les dégâts du passé.

Conseil: chérissez votre peau pâle. Elle peut être aussi belle qu’un teint bronzé

11. Boire des boissons sucrées

La taxe sur les boissons sucrées du gouvernement fédéral l’a de nouveau fait comprendre. Les sodas ne sont pas sains. Et les variantes light aux édulcorants artificiels ne sont pas beaucoup mieux.

Conseil: buvez de l’eau

12. Manger trop d’aliments traités

Le goût d’aliments traités est dû aux sucres, aux graisses et au sel. Ce n’est donc pas une bonne chose pour votre santé. Remplacez les plats cuisinés, les sacs de chips et la charcuterie par des produits complets, des légumes et des fruits frais et de la viande maigre.

Conseil: remplissez votre frigidaire de produits sains

13. Boire trop d’alcool

Plus on avance en âge, plus le corps a dû mal à gérer l’excès d’alcool. La clé, c’est la modération.

Conseil: ne pas boire plus de deux verres d’alcool par jour pour les hommes et un pour les femmes.

14. Trop de réseaux sociaux

Si vous pensez que vos contacts sur Facebook et Twitter sont vos amis, vous vous trompez. Les véritables amis autour de nous sont essentiels à notre bien-être et cela influence aussi notre santé physique.

Conseil: faites de temps en temps un détox numérique et allez boire un verre avec vos amis et votre famille.

15. Négliger sa santé

Souvent, les femmes trentenaires ne prennent pas la peine de faire les examens médicaux nécessaires. Ainsi, il est important de connaître son niveau de cholestérol et de faire une visite annuelle à son gynécologue.

Conseils: les mesures de précaution prises comme jeune adulte peuvent faire une différence énorme quand on avance en âge.

Partner Content