Wuhan Coronavirus (2019-nCoV) Global Cases (by Johns Hopkins CSSE) © Johns Hopkins CSSE

Carte interactive de l’évolution du coronavirus à travers le monde

Caroline Lallemand
Caroline Lallemand Journaliste

Le bilan de l’épidémie du nouveau coronavirus 2019n-CoV évolue sans arrêt. Des chercheurs ont créé une carte interactive permettant de suivre l’évolution du virus en temps réel à travers le monde. Elle comptabilise aussi les personnes décédées ainsi que les personnes guéries.

L’épidémie liée au nouveau coronavirus 2019n-CoV fait des ravages en Chine. Pour suivre sa propagation constante à travers le monde, une équipe de chercheurs de l’Université américaine Johns Hopkins, plus précisément le Center for systems science and engineering (CSSE) a mis en ligne une carte mondiale.

Ce tableau de bord effectue le décompte en temps réel avec plusieurs mises à jour quotidiennes, continent par continent, pays par pays et même ville par ville, du nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus, de citoyens décédés mais aussi, point plus positif, de personnes qui ont pu être guéries.

« Nous avons mis au point ce tableau de bord parce que nous estimons qu’il est important pour le public de pouvoir suivre l’évolution de la situation en temps réel et sur la base de données transparentes », explique sur le site du Johns Hopkins Magazine Lauren Gardner, professeure de génie civil et codirectrice du CSSE.

Les données utilisées pour actualiser la carte sont fiables et vérifiées. Elles proviennent de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), des Centres de contrôle et de prévention des maladies (aux États-Unis), de la commission nationale de la santé de la république populaire de Chine et de Dingxiangyuan, un réseau social pour les professionnels de la santé qui fournit des informations en temps réel sur les cas recensés, explique le site Sciences et Avenir.

La carte permet également de visualiser la courbe d’évolution du virus depuis le 20 janvier 2020. Le bilan de cas confirmés et de victimes dépasse à ce jour les prévisions des responsables de la santé et l’ampleur de l’épidémie de Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) de 2002-2003.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content