. © Getty

Ampoules : on perce… ou pas ?

Les journées s’allongent petit à petit, le soleil (re)pointera tout doucement le bout de son nez. Alors que vous étrennez vos nouvelles chaussures de marche, vous sentez soudain se manifester une ampoule bien malvenue ! Comment faire pour terminer malgré tout votre promenade sans trop souffrir ?

Une ampoule ou phlyctène est une petite poche cutanée, souvent remplie d’un liquide clair, qui se forme sous l’effet de la friction et peut s’avérer douloureuse. Souvent localisée sur les pieds ou les mains, elle peut se déchirer de façon spontanée et risque alors de s’infecter.

Vous constatez…

– Qu’une ampoule est apparue sur votre main ou votre pied, et peut-être déjà percée.

– Que le derme sous-jacent est douloureux à la pression et même au moindre contact.

Que faire ?

Dans la mesure du possible, laissez l’ampoule intacte pour éviter les risques d’infection.

Elle est vraiment trop gênante ?

– Rincez l’ampoule à l’eau tiède et nettoyez soigneusement la plaie.

– Désinfectez l’aiguille avant et après usage à l’alcool pendant au moins une minute.

– Tenez l’aiguille parallèlement à la peau et percez la base de l’ampoule à plusieurs reprises.

– À l’aide d’une compresse stérile, appuyez sur la bulle pour en faire sortir le liquide.

– Nettoyez à nouveau l’ampoule et la peau environnante à l’eau tiède, en frottant doucement la plaie à l’aide d’une compresse stérile si nécessaire.

– Séchez la zone autour de l’ampoule en tamponnant, mais évitez de toucher la lésion proprement dite.

– Couvrez l’ampoule d’un sparadrap, d’une compresse stérile ou d’un pansement protecteur de type  » seconde peau « .

Conseils bodytalk

Pour prévenir les ampoules :

– Habituez-vous à vos chaussures avant de vous lancer dans une longue promenade.

– Veillez à ce que vos chaussettes et chaussures restent sèches.

– Certains produits (sprays, crèmes, pansements…) peuvent contribuer à prévenir les ampoules. Si nécessaire, protégez votre épiderme à l’aide d’un pansement  » seconde peau « .

– Consultez un médecin si vous observez des signes d’infection ou si l’ampoule se manifeste chez une personne à l’immunité compromise.

Ampoules : on perce... ou pas ?

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content