Illustration picture taken during the Car Free Sunday in the Brussels Capital region, Sunday 18 September 2022. In several cities and towns across Belgium a Sunday without cars or other motorized transport is organized. BELGA PHOTO JULIETTE BRUYNSEELS

La ministre bruxelloise de la Mobilité plaide pour d’autres dimanches sans voiture

Le Vif

Le Dimanche sans voiture à Bruxelles s’est déroulé sans incident et a été un succès, aux yeux de la ministre régionale de la Mobilité, Elke Van den Brandt (Groen). Elle plaide une nouvelle fois pour que ce genre d’initiative se reproduise. Des discussions sont en cours avec les 19 communes bruxelloises.

De 9h30 à 19h00, les voitures n’étaient plus autorisées à circuler sur le territoire de la Région bruxelloise. De quoi laisser boulevards et ruelles aux piétons, cyclistes, et autres promeneurs se déplaçant en trottinette ou en patins à roulettes. Environ 15.300 automobilistes avaient reçu une attestation en vue de tout de même utiliser leur véhicule ce dimanche. Ce nombre diminue d’année en année, selon la ministre. 

La journée marquait le coup d’envoi de la Semaine de la Mobilité dans la capitale, sur le thème de « Faisons de Bruxelles une ville pour les enfants ». L’objectif est de consacrer les espaces publics aux enfants et moins aux voitures.

« Les gens sortent, les enfants sont heureux, jouent et font du vélo dans la rue. Cela montre qu’on a besoin de plus de place », a indiqué Elke Van den Brandt.

Chaque année, une même question revient: faut-il organiser plus d’initiative de ce genre? « Je suis actuellement en discussion avec les communes, car c’est en effet une mesure prise en concertation avec toutes les 19 communes. Jusqu’à présent, elles se montrent prudemment positives. Nous avons également discuté avec le secteur touristique et de l’horeca afin de toucher tout le monde. C’est une chouette dynamique pour cette ville et si ça ne tient qu’à moi, ces journées peuvent se répéter », conclut la ministre.

Partner Content