Une voiture électrique est-elle sûre pour les piétons et les cyclistes ?

Urbain Vandormael
Urbain Vandormael Spécialiste voitures  

À faible vitesse (moins de 20 km/h), une voiture électrique est pratiquement silencieuse. Une bénédiction pour la lutte contre la pollution sonore, mais un danger potentiel pour les piétons et les cyclistes.

C’est pourquoi, depuis 2019, les voitures électriques européennes doivent être équipées du système d’alerte (AVAS), qui émet un son à faible vitesse afin que les piétons et les cyclistes ne soient pas surpris par un véhicule en approche.

Cette décision peut sembler ironique, mais c’est une question de bon sens : alors que les constructeurs automobiles ont toujours essayé de rendre leurs voitures aussi silencieuses que possible, ils doivent maintenant y ajouter du son.

L’appel à une norme de bruit pour les voitures électriques a été lancé après que certaines études ont montré que les véhicules électriques étaient plus susceptibles d’être impliqués dans des accidents avec des piétons que les voitures à essence ou diesel. Pour information, les résultats de cette étude se sont avérés erronés après une analyse plus approfondie, car ils ne tenaient pas compte de la proportion de véhicules électriques et conventionnels dans des situations de trafic spécifiques en milieu urbain.

Partner Content