© GF

Que des jantes écologiques chez BMW dès 2024

Laurent Blairon journaliste

Le Groupe BMW intensifie ses activités dans le domaine de la durabilité et utilisera pour ses marques BMW et MINI, à partir de 2024, uniquement des roues en aluminium coulé produites à 100 % à partir d’énergie verte.

Pour le BMW Group, il s’agit d’une nouvelle étape vers son objectif de créer la chaîne d’approvisionnement la plus durable de l’industrie automobile. La transition s’applique en particulier à l’électrolyse, très énergivore, utilisée pour la production d’aluminium et au processus de coulée des roues. Jusqu’à présent, les roues représentaient environ 5% des émissions de CO2 de la chaîne d’approvisionnement.

10 millions de roues

La transition vers une production plus durable reposant sur l’énergie verte permettra de réduire ces émissions de plus de 50%. Important, quand on sait que BMW achète environ 10 millions de roues en alliage léger par an à ses fournisseurs, dont 95 % sont fabriquées en aluminium. Cette utilisation durable de l’aluminium par ses fournisseurs sous contrat permettra d’économiser jusqu’à 500000 tonnes de CO2 par an. L’aluminium possède de bonnes propriétés de recyclage, ce qui facilite la fonte des vieilles roues dans le cadre de l’économie circulaire. Il n’est donc plus nécessaire de recourir à une électrolyse à forte intensité énergétique pour produire la matière première primaire. Mini deviendra le pionnier dans ce domaine en 2023, lorsque la marque commencera à équiper le nouveau SUV Countryman avec cette nouvelle génération de roues (coulées à partir de 70% d’aluminium secondaire).

Toute la large gamme des jantes Mini est bien sûr concernée par ce changement.
Toute la large gamme des jantes Mini est bien sûr concernée par ce changement.© GF

Alu dubaïote

Depuis 2021, le Groupe BMW utilise aussi (en dehors des roues) un aluminium en provenance des Émirats arabes unis, fabriqué exclusivement à l’aide d’électricité obtenue à partir de l’énergie solaire. L’aluminium produit à Dubaï est transformé dans la fonderie de métaux légers de l’usine BMW de Landshut, où il est utilisé pour fabriquer des composants de carrosserie et de transmission. Les 43000 tonnes d’aluminium « solaire » ainsi obtenues couvrent près de la moitié des besoins annuels de la fonderie de métaux légers de Landshut.

Partner Content