MG4 Electric, une nouvelle anti-VW ID.3 venue de Chine

Avec sa nouvelle compacte MG4 Electric, le constructeur chinois vise clairement à concurrencer l’ID.3 de Volkswagen. Une nouvelle preuve de ses ambitions en Europe.

Après des SUV et un premier break 100% électrique, la « 4 » est le premier  modèle MG basé sur la nouvelle plateforme modulaire MSP développée par SAIC Motor, la société mère de MG. Cette architecture permet l’emploi d’une batterie très fine et disponible dans des capacités allant de 51 kWh à 64 kWh, de quoi annoncer une autonomie intéressante allant, dans le meilleur des cas, à 450 km (cycle WLTP). Avec une longueur de 4287 mm, une largeur de 1836 mm et une hauteur de 1504 mm, ce nouveau modèle se positionne au cœur du segment le plus concurrentiel, celui des berlines électriques compactes (ID.3, Megane E-Tech). La MG4 Electric offre un habitacle confortable et spacieux à cinq personnes. Jouissant d’une architecture de type propulsion, d’une répartition des masses idéale (50:50), elle promet aussi à l’exigeante clientèle européenne un certain plaisir de rouler. D’autres variantes de la MG4 Electric seront prévues, notamment une version à transmission intégrale.

170 ou 204 ch

Pour la plus grande batterie, le moteur électrique transmet une puissance maximale de 204 ch à l’essieu arrière. La version à batterie de 51 kWh développe quant à elle 125 kW (170 ch). La MG4 Electric accélère de 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes, tandis que la vitesse maximale est fixée à 160 km/h. Il va sans dire que SAIC mise beaucoup sur la MG4 en Europe. Les exemplaires de préproduction subissent actuellement ses derniers tests d’endurances après plus de 120.000 kilomètres parcourus dans diverses conditions en sur le vieux continent. Ce nouveau modèle MG sera lancé en Europe au quatrième trimestre 2022. MG promet un prix très concurrentiel.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content