© BELGA

Les voitures invisibles: les « black box » du Salon de l’Auto.

Au Salon de l’Auto, toutes les voitures ne sont pas exposées. Plusieurs constructeurs cachent même les derniers modèles, dans ce qu’on appelle une black box. Explications.

Alfa Romeo a apporté la Stevio, son nouveau SUV, à Brussels Expo. Cependant, vous risquez de ne pas le voir. Chez Opel, c’est le cas de la nouvelle Insignia. Et chez Mercedes-Benz, du nouveau coupé classe E, la troisième variante après la berline et le break. Et d’autres exposants cachent leurs derniers modèles en coulisse.

Cette situation est due au statut du Salon de l’Auto de Bruxelles, catégorisé comme salon B alors que les Salons de Detroit et de Genève sont estampillés A.

« C’est pour des raisons purement politiques que nous cachons la classe E », nous explique-t-on chez Mercedes-Benz. « La voiture vient d’être présentée en première mondiale à Détroit (qui commence quelques jours avant celui de Bruxelles, NLDR) et la première européenne est réservée pour Genève, en mars. Cela peut sembler absurde, mais c’est une conséquence déplorable du fait que les salons de Detroit et Bruxelles tombent pratiquement au même moment. L’année passée, on a eu le cas pour la berline CLA ».

Dans ce cas, pourquoi ces modèles se trouvent-ils tout de même au Salon ? « Nous ne faisons pas de publicité sur le stand, mais les visiteurs qui le demandent peuvent jeter un coup d’oeil », nous raconte-t-on chez Mercedes-Benz. « Mais il est strictement interdit de prendre des photos. »

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content