traffic jams in the city, road, rush hour

L’éco-conduite toujours trop méconnue

Quatre automobilistes sur 10 ne connaissent pas le principe de l’éco-conduite. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par l’organisation de mobilité Touring auprès de 1.200 conducteurs de notre pays.

Touring a enquêté sur les habitudes de conduite des automobilistes belges et sur leur degré d’adaptation à la consommation de carburant. « Nous sommes surpris qu’autant de personnes ne sachent pas ce qu’est l’éco-conduite », commentent les responsables de Touring. Les principes dits d’éco-conduite sont peu connus. Cependant, c’est un moyen très efficace et simple d’économiser de l’argent. Ces dernières années, l’éco-conduite s’est surtout imposée dans le monde de l’entreprise. Mais il y a bien sûr beaucoup plus de voitures privées que de voitures de société sur nos routes. « Nous invitons donc vivement les automobilistes à en tenir compte. Cela permet de faire du bien non seulement au portefeuille mais aussi à l’environnement », poursuit l’organisation de mobilité.
En pratique, il faut commencer par éviter les 3 actions les plus énergivores: laisser tourner le moteur quand on est à l’arrêt, par exemple à un passage à niveau; accélérer alors qu’on approche d’un arrêt (par exemple quand un feu au loin passe au rouge); monter dans les tours en pleine côte.
Si l’on observe le style de conduite de la majorité des usagers on en déduit facilement qu’ils ne se soucient pas à leur consommation, alors qu’il y a un sérieux potentiel d’économie possible, selon Touring. Avant de prendre la route, on conseille d’alléger le plus possible son véhicule, de préparer son itinéraire à l’avance et de vérifier chaque mois la pression des pneus. Au volant, il est recommandé d’utiliser les instruments de bord (compte-tours, régulateur de vitesse…), de rouler moins vite, d’engager le rapport supérieur le plus rapidement possible, ainsi que de décélérer doucement en relâchant l’accélérateur à temps, tout en laissant une vitesse engagée. Il convient aussi de couper le moteur du véhicule lorsqu’on est en stationnement ou dans une file d’attente, d’anticiper le trafic afin d’éviter d’accélérer ou de freiner inutilement et enfin d’utiliser à bon escient la climatisation ou les dégivreurs qui sont très énergivores.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content