© GF

Le KPC pour optimiser le comportement routier de la Mazda MX-5

Philippe Bonamis journaliste

Considérée par de nombreux passionnés comme la voiture présentant le meilleur rapport agrément de conduite/prix, la Mazda MX-5 est encore plus sûre à piloter en virages grâce à une nouvelle technologie baptisée Kinematic Posture Control (KPC).

Ce contrôle de posture cinématique amplifie les capacités inhérentes de la suspension arrière multibras de la MX-5, dont la structure a été conçue pour empêcher la carrosserie de se soulever lors du freinage. Désormais, lorsque la MX-5 s’inscrit dans un virage, notamment sous l’effet de forces G élevées, le nouveau système actionne légèrement le frein sur la roue arrière intérieure pour renforcer cet effet « anti-soulèvement », supprimant ainsi le roulis de la carrosserie et stabilisant la MX-5 qui est ainsi mieux campée sur ses appuis et épouse fidèlement les reliefs de la route.

« En pratique, la MX-5 a tout pour rassurer le conducteur avec un excellent ressenti de route et une agilité parfaite dans les conditions de conduite quotidiennes. Mais lorsque le rythme augmente ou que le parcours se corse, par exemple sur une route sinueuse, le KPC reconnaît immédiatement une différence de vitesse entre les roues arrière et réagit en augmentant le niveau d’intervention si nécessaire pour affiner la réponse du train arrière et ainsi stabiliser la voiture », explique-t-on chez le constructeur japonais.

Partner Content