L’assurance d’une voiture électrique coûte-t-elle plus cher ?

Urbain Vandormael
Urbain Vandormael Spécialiste voitures  

La plupart des compagnies d’assurance ne font pas de différence entre les primes en fonction du type de moteur. Après tout, la plupart des risques sont similaires, que le véhicule soit électrique ou non.

Cependant, lorsque le prix d’achat d’un VE est plus élevé que celui d’une voiture à moteur à combustion interne, cette différence se traduit logiquement par un taux plus élevé.

En outre, les voitures électriques sont parfois plus puissantes qu’un modèle équipé d’un moteur à essence ou diesel. Plus la puissance est importante, plus le risque statistique d’un incident est élevé et donc plus la prime à payer est importante, comme c’est le cas pour un modèle classique similaire.

D’une manière générale, les voitures électriques sont plus chères à réparer après une collision que les voitures non électriques. Leurs pièces coûtent plus cher, mais elles sont aussi plus souvent équipées de capteurs et de caméras high-tech. De plus, tous les ateliers ne sont pas autorisés à réparer un VE, en raison du risque de haute tension. Cela influence également le montant de l’assurance.

D’un autre côté, les voitures électriques nécessitent beaucoup moins d’entretien. Elles n’ont pas besoin de vidange d’huile et autres. En outre, elles bénéficient souvent d’une garantie étendue sur leur batterie et leur groupe motopropulseur, qui couvre jusqu’à 8 ans et 200 000 kilomètres.

Partner Content