BMW est en tête des immatriculations de voitures neuves en Belgique pour le 1er trimestre 2022. © GF

Immatriculations du mois de mars: toujours pas la joie

Philippe Bonamis journaliste

Le SPF Mobilité & Transport et la Febiac, la Fédération belge et luxembourgeoise de l’Automobile et du Cycle, viennent de communiquer les chiffres des immatriculations de voitures neuves pour le mois de mars 2022.

Avec 103.146 immatriculations, le marché des voitures particulières neuves termine le 1er trimestre de l’exercice 2022 sur une contraction de -13,5% de ses chiffres par rapport à la même période en 2021. À nombre identique de jours ouvrables, mars 2022 affiche un recul de -17,7% face aux résultats de mars 2021. Faisant toujours face aux difficultés d’approvisionnement en composants électroniques, à quoi il convient désormais d’ajouter les incertitudes liées à la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine, le marché des voitures particulières neuves enregistre « un faible début d’exercice 2022 qui ne reflète pas forcément le niveau des commandes » tempère-t-on à la Febiac.

Cette dernière note par ailleurs une différence marquée entre le marché des particuliers, en contraction de -26,6% à l’issue du premier trimestre, et celui des sociétés, qui tend à maintenir des résultats proches de l’équilibre par rapport à ceux constatés lors du premier trimestre 2021 (-1,9%).

Au classement par marques, c’est toujours BMW qui est la marque la plus vendue dans le pays, que ce soit pour le mois de mars ou l’ensemble du 1er trimestre 2022.

Partner Content