© GF

Alfa Romeo bouscule le segment des SUV compact avec le Tonale

Laurent Blairon journaliste

Alfa Romeo a dévoilé la version définitive (client) de son nouveau SUV, le Tonale, plus compact que le Stelvio. Sexy, l’engin devrait attirer l’attention des (nombreux) amateurs du genre.

Les premiers clichés officiels témoignent d’une chose : cela valait la peine d’attendre. Le nouveau Tonale apporte une touche de passion dans un segment qui en manque trop souvent. Long de 4,53 m et large de 1m84, il reprend des signes distinctifs très Alfa Romeo et ne fait pas du tout penser à son cousin, le Jeep Compass, avec qui il partage sa plateforme… et qui sera d’ailleurs l’un de ses principaux concurrents. La grille de calandre triangulaire, les jantes façon cadran d’ancien téléphone, mais aussi les feux arrière triples, tout s’inscrit dans le respect de l’ADN de la marque italienne.

Allure sportive et élégante, le Tonale devrait connaître une belle carrière.
Allure sportive et élégante, le Tonale devrait connaître une belle carrière.© GF

C’est aussi le cas dans l’habitacle avec des formes de de bord familières, des ouïes d’aération de type turbine et on en passe. La modernité est bien là avec un inédit système d’infodivertissement à écran tactile de 12 pouces, en plus du tableau de bord numérique de 10 pouces. Et bien évidemment, il jouira de toutes les assistances électroniques modernes, passives et actives. La concurrence est féroce, le Tonale devait jouer à armes égales. Pour l’équipement, Alfa Romeo a aussi conserve ses appellations historiques, comme Super, Ti, Veloce et Sprint.

Aussi en Diesel

Sous le capot, le Tonale reçoit un nouveau 1.5 litre à essence déclinés en versions 130 et 160 ch. Dns les deux cas, ces moteurs sont assistés par un système d’hybridation légère (circuit 48V). Commercialement (et fiscalement) il ne pouvait arriver sur le marché sans une motorisation hybride rechargeable, celle du Compass/Renegade (4xe), dans ce cas avec le 1.3 MultiAir associé à un moteur électrique produisant, ensemble, 275 Ch, contre 240 pour le Jeep, histoire de souligner la supériorité sportive de l’Italien dans la hiérarchie Stellantis. L’hybride rechargeable jouira aussi de l’appellation Q4 désignant ses 4 roues motrices. Plus surprenant, le Tonale sera encore disponible en Diesel, un 1.6 de 130 ch, ce qui ravira les rouleurs intensifs. Les clients intéressés pourront le commander dès le mois d’avril de cette année, à un tarif non encore connu. Cela dit, bonne nouvelle : la marque l’assortit d’une garantie de 5 ans.

Partner Content