© GETTY IMAGES

À quand la mobilité verte en Belgique ?

Urbain Vandormael
Urbain Vandormael Spécialiste voitures  

La Belgique se montre déterminée à durabiliser le trafic. Les voitures de société, qui représentent plus de 20 % du parc automobile total de notre pays, ne seront déductibles fiscalement à partir de 2026 que si elles n’émettent pas de CO2. Une motivation convaincante pour passer à la mobilité électrique.

Notre gouvernement fédéral a fait des promesses concernant l’écologisation de notre parc automobile d’entreprise, mais à y regarder de plus près, il n’ose pas s’engager et proposer un calendrier concret. Certains changements attendus concernant le budget de la mobilité sont absents de sa proposition de loi du 14 septembre. Les partenaires sociaux souhaiteraient renégocier certains passages et demandent donc un report. La date officielle du début de la mobilité verte n’est donc pas encore fixée. Mais reporter ne signifie pas annuler.

Un point de repère : le président américain Joe Biden a annoncé que, d’ici à 2030, la moitié des nouvelles voitures vendues dans son pays devront être neutres.

Partner Content