© Reuters

En vrai, Batman s’écraserait par terre

Des étudiants affirment calculs à l’appui que si Batman s’élançait réellement dans les airs, il s’écraserait au sol et que sa chute serait très probablement mortelle.

A l’approche de la sortie de The Dark Knight Rises le 27 juillet, quatre étudiants l’université de Leicester ont constaté que dans la réalité, l’homme chauve-souris pourrait certes planer, mais son atterrissage serait certainement fatal en raison des dimensions de sa cape.

« Si Batman veut survivre au vol, il a définitivement besoin d’une plus grande cape », explique ainsi David Marshall. « Ou s’il préfère garder son style intact, il peut opter pour un système de propulsion », ajoute l’étudiant de 22 ans, en dernière année de maîtrise de physique.

« Il heurterait le sol à une vitesse potentiellement mortelle »
Dans un article intitulé « Trajectoire d’un Batman en chute libre », les scientifiques expliquent que si le super-héros s’élançait d’un immeuble de 150 mètres, l’envergure de sa cape -4,7 mètres- lui permettrait de planer sur 350 mètres mais il heurterait le sol à 80 km/h, une vitesse potentiellement mortelle.

Les quatre étudiants conseillent donc au super-héros, qui revient sur grand écran fin juillet dans The Dark Night Rises, de faire un peu de shopping avant de tenter de survoler les gratte-ciel de Gotham City.

LeVif.be avec L’Express

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content