.

L’humanité s’expose à des « souffrances sans nom »: plus de 11.000 scientifiques déclarent l’urgence climatique

Le Vif

Plus de 11.000 scientifiques de 153 pays estiment que la planète est dans une situation d’urgence climatique telle que l’humanité s’expose à des « souffrances sans nom ». « Les scientifiques ont l’obligation morale d’avertir clairement l’humanité de toute menace existentielle », ont déclaré les signataires d’un article publié mardi dans le magazine Bioscience.

« Malgré 40 ans de négociations mondiales sur le climat, avec peu d’exceptions, nous avons généralement poursuivi nos activités comme si de rien n’était, et nous n’avons pas réussi à résoudre ce problème », écrit l’alliance de scientifiques dirigée par William Ripple et Christopher Wolf de l’université de l’Oregon (Etats-Unis). « La crise climatique est arrivée et s’accélère plus vite que la plupart des scientifiques ne l’avaient prévu. »

Les signataires proposent six étapes pour réduire les effets des changements climatiques: remplacer les énergies fossiles par des renouvelables; réduire les émissions polluantes comme le méthane; protéger les écosystèmes terrestres; manger principalement des aliments végétaux et moins de produits d’origine animale; créer une économie libérée du carbone; et stabiliser la population mondiale. Les scientifiques se disent « encouragés par la vague récente d’inquiétude » dont ont fait part les étudiants qui marchent pour le climat et les autres campagnes de défense de l’environnement. « En tant qu’alliance des scientifiques mondiaux, nous sommes prêts à aider les décideurs dans une transition juste vers un futur durable et équitable », conclut l’article, ajoutant que l’humanité devrait « agir pour maintenir la vie sur Terre, notre seule maison ».

Partner Content