© GETTY

 » Yoyos  » chez 1% des enfants wallons et 2% des flamands

Selon une enquête des Mutualités Chrétiennes, la pose de drains transtympaniques suite à des otites répétées concerne deux fois plus d’enfants de 0 à 9 ans flamands que francophones. Or, cette intervention n’est pas toujours nécessaire ni toujours sans risques.

Source sur demande auprès de Jan.Etienne@Bodytalk.be

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content