© getty images

Une artère en plastique

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

A l’UZ Brussel, une artère en plastique a été placée chez un patient âgé afin de soigner un anévrisme de l’aorte. Une première en Belgique. Jusqu’à présent, ce traitement était exclusivement réalisé par chirurgie thoracique ouverte, technique nettement plus invasive, et sur des patients jeunes et en bonne santé. Cette avancée permettrait de soigner des patients pour lesquels l’intervention classique n’ est pas envisageable. L’ opération est en effet moins risquée et le temps de récupération, plus court.

(d’après Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content