Le quinoa contient davantage de protéines que le riz, le boulgour ou le couscous. Qui plus est, elles sont de bonne qualité, avec tous les acides aminés dont nous avons besoin. © Getty Images

Un nouveau superaliment?

Denrée quasi inconnue il y a dix ans, le quinoa est présent partout aujourd’hui. Son statut de superaliment est-il justifié?

Popularité

Le quinoa se cultive depuis des siècles en Amérique latine. Les Incas l’appelaient « la mère des céréales ». Depuis, il est aussi cultivé en Europe où il a gagné en popularité en peu de temps, suite notamment à une campagne de grande envergure de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en 2013.

« Pseudo » céréale

Ce que nous appelons quinoa, ce sont les graines comestibles de la plante. Le quinoa est donc une graine et non une céréale, même si ses graines ressemblent à celles de céréales et sont utilisées en cuisine de manière similaire. Il s’agit donc plutôt d’une « pseudo » céréale.

Sans gluten

Contrairement à de nombreuses variétés de céréales, le quinoa ne contient pas de gluten et convient donc aux personnes qui veulent ou doivent manger sans gluten.

Riche en protéines

Le quinoa contient davantage de protéines que le riz, le boulgour ou le couscous. Qui plus est, elles sont de bonne qualité, avec tous les acides aminés dont nous avons besoin. Notons cependant que grâce à notre mode alimentaire occidental, nous ingurgitons suffisamment de protéines. Mais pour les végétariens et les végans, qui doivent être attentifs à leur apport en protéines, le quinoa peut être un bon substitut de viande.

Qualités nutritives

Le quinoa est riche en vitamines (E et B2) et en minéraux tels que le cuivre, le fer et le magnésium. C’est aussi une source intéressante d’antioxydants. Il contient en outre beaucoup de fibres (le double de la plupart des céréales! ) et favorise donc la digestion. Et comme les fibres permettent une absorption lente des glucides, la sensation de satiété dure plus longtemps après en avoir mangé.

Saponines

Il est recommandé de rincer le quinoa avant de le cuire. La couche extérieure présente en effet des saponines, des substances au goût amer qui peuvent freiner l’assimilation des minéraux. L’épluchage et/ou le trempage du quinoa permet de neutraliser cet inconvénient. Certaines variétés de quinoa présentes dans nos magasins sont déjà rincées. Consultez donc les informations sur l’emballage.

Aliment santé?

Le quinoa est souvent qualifié de superaliment. Une allégation exagérée même si le produit contient de nombreux nutriments intéressants. Il doit être considéré surtout comme une bonne alternative au riz, aux pâtes et comme un excellent substitut végétal à la viande.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content