Toumaï, héros de l’humanité

Notre plus vieil ancêtre connu a plus de 7 millions d’années. Il s’appelle Toumaï. Une découverte exceptionnelle qui prend vie dans un documentaire-fiction télévisé

Diffusion le mardi 3 janvier à 21 h 15 sur la Une et le 4 janvier vers 8 h 40 sur la même chaîne.

Son histoire est le début de la nôtre. Le crâne fossilisé de notre plus vieil ancêtre, prénommé Toumaï, a été découvert dans le désert du Djourab, au nord du Tchad, en juillet 2001. Faire revivre cet hominidé vieux de plus de 7 millions d’années a été le défi de l’équipe de production franco-belge du documentaire-fiction Toumaï, qui sera diffusé le mardi 3 janvier sur la Une (RTBF). Pour reconstituer cet  » être préhumain « , l’équipe d’experts, menée par le paléontologue français Michel Brunet, a étudié pendant quatre ans ce crâne et sa mâchoire inférieure sous toutes les coutures, à l’aide parfois de matériels très sophistiqués. Son bourrelet au dessus des yeux, le faible volume de son cerveau, l’émail et la petite taille de ses dents… chaque détail a informé ces spécialistes sur l’allure et les m£urs du représentant de la 350 000e génération avant la nôtre. Sa nuque, très inclinée vers l’arrière, permet de supposer une position debout. Il ne ressemble pas à un chimpanzé, ni à un gorille, ni à aucun des hominidés connus à ce jour. Un nouvel être donc, dont l’équipe a voulu apprendre le plus possible.

Toumaï, du nom de son héros, nous fait voyager tantôt dans les laboratoires des scientifiques ou sur les sites archéologiques, tantôt dans l’univers reconstitué de notre ancêtre. Tout au long du documentaire, les recherches évoluent pas à pas. Un travail lent et persévérant. Trouvé déformé, le crâne a d’abord été scanné et reformé en trois dimensions. Le Pr Brunet est parti de cette reconstruction pour avancer ses premières déductions. Il envisage Toumaï comme un être d’environ 1,30 mètre, pesant entre 35 et 45 kilos et ayant une trentaine d’années. Les fossiles de la flore et la faune retrouvés sur le site ont également été étudiés et datés. Cela a permis de se faire une idée de l’environnement dans lequel Toumaï évoluait. A l’écran, le résultat est saisissant de vérité, offrant un immense bond dans le temps pour se plonger dans son probable univers, à travers ses rencontres, sa vie de famille et les dangers de son quotidien. Les séquences de fiction, tout comme les parties scientifiques, sont traitées avec humour, sérieux et surtout beaucoup d’émotions. Mais il ne s’agit ici que d’une approche de la réalité car des inconnues demeurent. Toumaï livrera-t-il jamais tous ses secrets ?

Olivia Raskin

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content