Scènes pour grandir

Avis à tous les bambins et ados: le festival Noël au Théâtre se pointe sous le sapin, avec 24 spectacles de magie et d’émotion, à Bruxelles et en Wallonie!

Des fables qui aident à grandir, à apprivoiser ses monstres, des contes qui déchirent des voiles noirs, des aventures qui font rêver… Et des milliers d’enfants qui découvrent ainsi que ce que papa et maman appellent « théâtre » est un cadeau à leur mesure, une constellation immense pour y loger leur imagination, leurs peurs, leurs désirs!

Voilà vingt et un ans que le festival Noël au Théâtre (le NAT, récompensé par le prix Océ des arts de la scène en 2001) ne cesse de croître, animé, porté par Margarete Jennes, elle-même écrivain, et par la Chambre des théâtres pour l’enfance et la jeunesse. Grâce au NAT, entre le 26 et 30 décembre, à Bruxelles, et pendant toutes les vacances de Noël, en Wallonie,petits (et moins petits), vous avez le droit de pousser vos parents hors de leurs gonds pour décrocher le sésame du théâtre dans les lieux qui ont accroché des étoiles à leur rideau rouge! Ils sont 7 à Bruxelles ( lire l’encadré), mais beaucoup plus dans toute la Communauté française.

Qu’il neige ou qu’il vente, les artistes n’hibernent pas! Ils sont comédiens, magiciens, marionnettistes, danseurs, et souvent tout cela à la fois. Ils savent que leur mission de « jouer » pour des enfants ne supporte aucune épine, aucun relâchement, parce qu’en matière d’exigence et d’imagination les mômes nous toisent sans pitié. Parce que ces professionnels des planches savent aussi qu’ils sèment les petites graines des spectateurs et des artistes de demain, qu’ils affûtent leurs yeux et leurs oreilles. Parce qu’ils ne sont pas là pour divertir, pour passer le temps, mais pour apprendre… à palper la vie autrement et mieux, même en riant.

Tout voir ne sera pas possible. Notre choix reste donc subjectif: nous avons simplement dégagé des pistes dans la belle jungle des spectacles. Les bambins d’abord (de 2 à 6 ans). Petit Loup revient, le moral à zéro: que feriez-vous si un vilain peignait le nez de votre inséparable doudou en rouge? Une belle fable douce-amère sur la solitude par les Théâtres Isocèle et Léviathan, avec marionnettes manipulées à vue, film et musique. (à la Montagne magique, les 27 et 28 à 15 heures). La Compagnie Iota, qui avait déjà ébloui l’année dernière, entraîne son public Dos au mur dans un parcours des sens visuels et tactiles, jouant sur les formes, les sons, les gestes. Voir d’abord, toucher ensuite, hors et sur les planches (au centre culturel d’Evere, le 27 à 15 h 30 et 17 h 30). Autre visite pleine de charme: L’OEuf de Violette , qui emmène les enfants dans son potager, son poulailler, entre chenilles, papillons et comptines… et si l’on y attendait la naissance du poussin de Rosalie la poule? (par le Nuna Théâtre, au centre culturel d’Evere, le 28 à 15 h 30 et 17 h 30). Vous pouvez aussi quitter la terre ferme avec Les P’tits Poissons qui vont dans l’eau de la troupe des Zerkiens: bocal ou baignoire? Un plouf en eaux troubles ou dévorantes. (au centre culturel d’Evere, le 29 à 15H30 et 17H30.)

La programmation de Noël au Théâtre s’abreuve en grande partie aux meilleurs crus des Rencontres de Théâtre Jeune Public de Huy et, parmi ceux-ci, il existe de vrais joyaux pour adolescents qui deviennent aujourd’hui un public ciblé avec justesse. Le théâtre Agora propose La Femme Corbeau , un solo grave d’une jeune fille confrontée à la mort de sa mère… dont elle ignorait l’existence. Une histoire aux sens multiples, aux images fortes, traversée par l’interprétation intense de Viola Steicher (Les Tanneurs, les 26 et 27 à 19H30.). Autre coup de coeur: Renaldo et l’homme à la fleur , un texte d’Eric Durnez et une mise en scène d’ne Compagnie (à qui l’on doit les très beaux Echange clarinette , La Maman du Prince…). Deux interprètes hors normes, Thierry Hélin et Renaud Grémillon, pour découvrir par le chant, l’accordéon et les marionnettes comment une rencontre peut bouleverser une vie et révéler un être à lui-même (Les Tanneurs, le 28 à 19 h 30, le 29 à 15 heures et 19 h 30 et le 30 à 15 heures). Un troisième spectacle pour adolescents s’impose: 41, rue de la Limite , une tranche audacieuse d’émotions, de toutes les émotions, y compris le rire, contre toutes les intolérances. Un coup de poing qui prend la rue aux tripes, avec un sens de la tchatche hors clichés, proposé par Les Glandeurs, de Saint-Josse et de Schaerbeek, soutenus par le Théâtre de la Galafronie (Pierre de Lune, le 29, à 16 et 19 heures). On gardera encore une petite place pour Un opéra de campagne , une plongée joyeuse, tendre et poétique dans l’univers des handicapés mentaux (Théâtre de la Communauté et Creahm, à la Montagne magique, le 27 à 15 heures et 19 h 30 et le 28 à 19 h 30.).

Quant au jeune public qui garde encore un pied dans l’enfance, mais regarde déjà vers ses aînés, il n’a que l’embarras du choix parmi une floraison d’imaginations! Le Théâtre de la Galafronie se distingue encore avec Amazone , plébiscité par le jury des Rencontres de Huy et par la presse: trois petites filles en révolte dans leur école, sur une île, dans l’Océan… Questions sur le mystère de la vie et sur l’horizon, qui se heurtent aux rêves! (au centre culturel Jacques Franck, le 28 à 14 heures et 17 h 30.) Rêves encore, pour Simon, la fièvre (Théâtre des 4 Mains), dans un univers féerique de marionnettes: Simon, gamin que l’on ne prend pas au sérieux, part sur les ailes d’un vieux piano et c’est un étrange voyage qui le métamorphose… (au centre culturel Jacques Franck, le 26 à 15 h 30 et 19 h 30.) Même thématique pour Raphaël, héros de la Chambre rebelle , proposé par la Compagnie Transhumance. (Pierre de Lune, le 29 à 14 heures). D’autres pensées inquiètes vagabondent dans la tête d’un petit garçon qui a cassé le thermos de son papa… Mais, incarnées par un trio d’acteurs sur un plan incliné de tissu élastique, elles deviennent source de rire et d’optimisme pour grandir! ( Une nuit de février , par le théâtre des Zygomars, au centre culturel d’Evere, le 26 à 17 h 30).

On pourrait encore vous convier aux Rats de la Lynx Compagnie, où bataillent la sécurité des certitudes et l’attirance de l’inconnu (au théâtre National, le 26 à 14 heures; le 27 à 14 et 18 heures); ou à la rencontre d’une petite fille et d’un lapin en peluche ( Lesétoiles protègent aussi les lapins , au théâtre National, les 29 et 30 à 17 heures)… et à bien d’autres choses, tremplins de magie et de questions!

Mais comment ne pas attendre avec la plus grande impatience les créations de Noël au Théâtre, quand elles sont signées, par exemple, du fabuleux Théâtre du Papyrus, qui laissa les enfants bouche bée avec son dernier Petit Peuple de la brume et qui propose aujourd’hui La Petite Ombre (Pierre de Lune, le 26 à 15 h 30, le 27 à 14 et 18 heures). Et l’on salive encore du Dégage, Petit , ourdi par la Compagnie Gare centrale- Anne-Marie Loop, Agnès Limbos, Philippe Tasquin, Nicole Mossoux… – (au théâtre de la Balsamine, du 26 au 29, à 20 heures).

Et, si vous voulez garder quelques éclats de certains de ces spectacles étoilés, sachez qu’une collection de textes de théâtre grandit depuis une année aux éditions de l’indispensable Emile Lansman.

Michèle Friche

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content