© reuTers

Sanchez éjecte Rajoy

Il avait résisté au défi de la déclaration d’indépendance de la Catalogne. Il n’a rien pu faire contre l’exaspération causée par les scandales de corruption au sein de son Parti populaire. Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a été forcé à la démission, en juin, après le vote d’une motion de censure déposée par le socialiste Pedro Sanchez, qui lui a succédé. L’ex-président de Catalogne, Carles Puigdemont, arrêté brièvement en mars en Allemagne, s’en réjouit à peine depuis son exil waterlootois.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content