Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Nous devons veiller à ce qu’aucun produit issu du travail forcé, ou de celui des enfants, ne soit placé sur le marché européen. »

Selon l’eurodéputée Saskia Bricmont (Ecolo), le devoir de vigilance sur base volontaire n’a pas permis de mettre fin aux abus perpétrés par les entreprises opérant au niveau mondial.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content