Précisions

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Dans « Exorciser le passé colonial », (Le Vif du 17 juin dernier), il est indiqué que le roi Philippe est « l’arrière-arrière-petit-fils de Léopold II ». En réalité, il est l’arrière-arrière-petit-fils du frère de Léopold II, Philippe, comte de Flandre. Merci au lecteur vigilant qui nous a signalé cette inexactitude généalogique.

Dans « Le Parlement joue la montre » (Le Vif du 24 juin dernier), le nom de Tanguy de Wilde d’Estmael a été utilisé erronément à la place de celui de Tanguy Struye de Swielande (UCL), codirecteur du groupe de travail sur la Vision stratégique de la Défense.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content