© belga image

Poussins mâles à protéger

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’an dernier, la Wallonie a interdit le broyage des jeunes poussins mâles (identifiables à la longueur des plumes des ailes). Mais ces petites bêtes, âgées parfois d’à peine un jour, continuent bien souvent d’être mises à mort dans les élevages parce qu’elles ne pondent pas d’oeufs et ne fournissent pas assez de viande. La ministre du Bien-être animal, Céline Tellier (Ecolo), veut aller plus loin. Elle a mandaté un consortium de chercheurs pour étudier les options qui permettraient d’éviter de tuer les jeunes mâles dans les filières des oeufs et du lait. L’étude « Live or Die » est attendue pour le printemps.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content