Les petits princes du kitsch

Consacré par les grandes institutions muséales et la jet-set parisienne, l’univers du couple Pierre et Gilles envahit le Botanique, à Bruxelles. Vingt-cinq ans de travail, plus de cent pièces, pas une ride

C’est plus faux que faux, et vrai comme un conte de fées. Le sentiment du merveilleux dégagé par les images de Pierre et Gilles tient, d’abord, du mystère de leurs oeuvres, qui associent la réalité photographique du portrait aux artifices des décors et des prouesses du pinceau. Ensuite, de l’image elle-même, qui mêle l’étonnement au trouble, la banalité à l’extraordinaire et l’art populaire aux subtilités des citations. Jésus est beau comme une star de western thaïlandais, Catherine Deneuve trône en reine blanche, Jean Paul Gaultier en marin pêcheur, tels des anges venus d’une autre galaxie. Ici, Bambi hume les fleurs d’une prairie électrique et Blanche-Neige porte la robe noire de la Cicciolina, Mister Banania rencontre Boy George métamorphosé en Shiva et Christian Boltanski en saint Vincent de Paul. Parfois, le sang fait une jolie tache fruitée sur la toge d’un saint homme ou la tempe d’une petite fille à la peau translucide, mais c’est « pour du rire ». Et, quand une larme ou deux coulent le long de la joue d’une belle aux longs cheveux d’argent, on n’y perçoit que des perles ajoutées à toutes ces autres qui virevoltent dans l’espace des jardins et des palais, des couronnes et des forêts profondes. Même les cadres prolongent la féerie de l’image trop fixe. Faits d’ors, de paillettes et de roses nacrés, de moulures excessives et de motifs empruntés à l’univers urbain des Hello Kitty japonais, ils sont, à eux seuls, de petits chefs-d’oeuvre de créativité. Car voilà bien la clé. Celle qui pétille et fait de Pierre et Gilles, depuis toujours, les complices de ces autres créatifs, stylistes, chanteurs et comédiens. Et que vive le spectacle!

C’est en 1976, lors d’une nuit parisienne, que les deux hommes se rencontrent. Pierre le Vendéen est photographe et, depuis trois ans, il travaille à gauche et à droite pour des revues de mode et de musique. Gilles le Normand est diplômé d’une académie de peinture et s’est spécialisé dans l’illustration et la publicité. Ils partagent les mêmes enthousiasmes et les mêmes bonheurs. Ils vont enlacer leur talent et leur passion pour le travail d’orfèvre que réclament la mise en scène et la réalisation de leurs scénarios. Première étape: la recherche des modèles: « Les gens qu’on photographie sont très différents, célèbres ou inconnus; c’est leur personnalité et l’amour qu’on a pour eux qui nous portent et font naître en nous des histoires. » Deuxième étape, la mise en scène avec décors et choix des poses inspirées par d’autres chasses dans des brocantes et lors de voyages lointains, des visites de musées, l’exploration du fabuleux répertoire des images du cinéma et de la publicité, ou encore des nuits endiablées que les strass transforment en feux d’artifice.

Mais, si on trouve beaucoup de fleurs dans leur travail de mise en image, il ne s’agit pas pour autant d’un nostalgique appel au « peace and love » de leurs années de jeunesse, parce qu’ici, il n’y a pas de place pour l’art moralisateur. Pas de place, non plus, pour les jeux de rôle, manière Cindy Sherman. Pierre et Gilles ne sont ni voyeurs ni voyants. Ils jouent, comme hier le Douanier Rousseau, De Chirico, Picabia, Miró ou encore Paul Delvaux. Pour émerveiller le monde, lui rendre un peu de son enfance, mais avec le sérieux des jeux d’enfant. Car le travail, pour assurer son efficacité, doit côtoyer la perfection. D’où cet aspect fini à l’extrême jusqu’au moindre détail: « Leur numéro est si parfait, confiait Christian Boltanski, qu’on ne peut les imaginer séparés. Ils ont perdu jusqu’à leur nom chargé des pesanteurs de la vie quotidienne, et n’ont gardé que ce double prénom de prestidigitateur. »

Guy Gilsoul

Bruxelles, le Botanique, 236, rue Royale. Jusqu’au 2 mars. Tous les jours, sauf le lundi, de 11 à 18 heures. Tél.: 02-226 12 20. www.botanique.be

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content