© GETTY IMAGES

Les peines de travail pleuvent

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Les maisons de justice flamandes ont déjà géré 3 357 nouveaux dossiers liés à des peines de travail durant les six premiers mois de l’année alors que l’ensemble de l’année 2020 en avait enregistré 3 850. Katrien Schryvers, députée CD&V, voit dans cette hausse significative l’effet des constats d’infractions aux mesures prises pour contrer la crise sanitaire, infractions punissables d’une peine de travail autonome pour « atteinte à l’ordre public ».

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content