© getty images

Le drapeau ukrainien

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Tandis que la guerre se prolonge en Ukraine, le drapeau du pays continue de flotter aux fenêtres de particuliers et aux mâts de maisons communales, en Belgique et ailleurs dans le monde. Dès les premiers jours de l’invasion russe, les couleurs bleu ciel et jaune doré ont fleuri un peu partout dans nos régions, en soutien au peuple ukrainien victime des bombardements et autres actes de violence extrême. Symboles de la liberté en danger, elles ont été hissées aux tours de châteaux, au sommet de l’Atomium, devant des sièges d’entreprises… Certaines communes pressées de manifester leur solidarité ont eu du mal à se procurer le drapeau. La bande bleue, qui figure le ciel, surmonte la bande jaune, qui représente les champs de blé, céréale dont l’Ukraine était un gros producteur avant le conflit. Adoptées pour la première fois en 1918 lors de la courte indépendance du pays, ces couleurs ont à nouveau été choisies fin 1991, après la dislocation de l’URSS. Le bleu et le jaune doré rappellent singulièrement les couleurs du drapeau européen, alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky exhorte l’Union à intégrer son pays « sans délai ».

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content