La guerre influence la composition de certains produits alimentaires

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

VRAI

Certains produits alimentaires comme la farine, l’huile de tournesol ou l’huile de lin sont menacés de pénurie à cause des problèmes d’approvisionnement causés par l’invasion russe en Ukraine. « La moitié des entreprises alimentaires belges sont confrontées à une rupture d’approvisionnement et 70% d’entre elles ont déjà dû adapter la composition des produits ou devront le faire prochainement », déclare la Fevia (Fédération de l’industrie alimentaire belge). Si les entreprises adaptent leurs produits, elles devront toutefois modifier l’étiquetage, une procédure qui prend du temps. Eva De Bleeker, secrétaire d’Etat à la Protection des consommateurs, a indiqué qu’elle attendait un peu de flexibilité de l’Inspection sociale sur les règles en matière d’étiquetage. « Il faudra se concentrer sur l’essentiel, tout en veillant à ce que les modifications éventuelles ne mettent pas en danger la santé du consommateur. » La présence d’allergènes devra ainsi toujours être mentionnée.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content