© AFP/belgaimage

La fin de l’ère Zuma ?

L’élection de Cyril Ramaphosa (65 ans, photo) à la tête du Congrès national africain (ANC) change la donne. Syndicaliste devenu businessman, il promet de combattre la corruption au sein du parti et ainsi de s’éviter l’humiliation d’une défaite électorale en 2019. La victoire de Ramaphosa le met en position d’évincer, avant la fin de son mandat, le président Jacob Zuma, qui personnifie la dérive morale de l’ANC.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content