Impôts Un clic de souris

Les contribuables peuvent à nouveau remplir leur déclaration d’impôt via Internet. De plus, cette année, le système sera également accessible aux indépendants et aux chefs d’entreprise

Informations sur le site : www.tax-on-web.be.

La saison des déclarations d’impôt est là. Comme en 2003, il est possible d’accomplir cette tâche par voie électronique. Et les pressés peuvent le faire depuis le 25 mai. 130 000 personnes ont goûté aux joies de l’informatique l’an passé. Le service sera désormais accessible non seulement aux personnes physiques (tenues de remplir la partie 1) mais aussi à celles qui doivent compléter la partie 1 et la partie 2, à savoir les indépendants ou encore les dirigeants d’entreprise. Autre changement : les comptables et les conseillers fiscaux pourront introduire la déclaration électronique pour le compte de leur client. A condition évidemment d’en avoir reçu le mandat.

Certaines personnes n’auront néanmoins pas d’autre choix que d’envoyer leur déclaration de manière traditionnelle. Ce sera notamment le cas lorsque la déclaration concerne un ou deux conjoints décédés en 2003 ou en 2004, lorsque le contribuable est devenu veuf ou veuve en 2003 ou en 2004, ou encore lorsque lui et son conjoint sont séparés de fait depuis moins d’un an au 1er janvier 2004 et qu’ils ont reçu des déclarations séparées. Sont également exclus du système les contribuables qui n’ont pas reçu de déclaration papier et ceux qui déclarent des revenus d’indépendant pour 2003 (exercice d’imposition 2004) au régime du forfait.

Date limite : le 31 juillet. Ceux qui peuvent et qui veulent envoyer leurs données par le Réseau doivent en premier lieu s’enregistrer sur le site de Tax-on-web afin d’obtenir leurs codes d’accès au système sécurisé. Attention : après avoir introduit leur demande, les contribuables devront attendre une dizaine de jours avant de recevoir les précieux sésames. Ceux qui ont déjà participé à l’édition 2003 et qui ont conservé leurs codes ne devront néanmoins pas passer par cette étape. Signalons en outre que, pour les couples mariés, chaque conjoint doit disposer de ses propres codes d’accès.

Le procédé présente plusieurs avantages, à commencer par la possibilité d’obtenir une aide au remplissage de la déclaration et celle de recevoir une première estimation des impôts qui seront dus. Le programme est en outre censé signaler d’éventuelles erreurs ou incohérences. Une aubaine aussi pour les retardataires qui ne devront pas se déplacer afin de déposer in extremis l’enveloppe brune dans la boîte aux lettres de leur bureau des contributions. Après les douze coups de minuit le 31 juillet prochain, il n’en sera pas moins trop tard. lGéraldine Vessière

Géraldine Vessière

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content