La nouvelle création de Pietro Marullo s'inspire du Tondo Doni de Michel-Ange. © Daniue Putinas
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Pietro Marullo et sa compagnie Insieme Irreali poursuivent la trilogie sur les rapports entre violence et communauté entamée avec le sublime Wreck, vision cauchemardesque muette où un objet flottant non identifié avalait des êtres humains en fuite. Sa nouvelle création, Hive (« ruche », en anglais), s’annonce d’une puissance visuelle équivalente puisque le jeune metteur en scène d’origine italienne et installé à Bruxelles s’inspire ici de Michel-Ange, et en particulier du Tondo Doni, le célèbre tableau rond représentant la Sainte Famille conservé à la galerie des Offices à Florence. L’ espèce humaine est-elle une grande famille? De quelle manière les individus peuvent-ils devenir des éléments perturbateurs qui compromettent la survie d’une communauté? Comment canaliser les énergies pour atteindre des objectifs communs? Telles sont quelques-unes des questions qui sous-tendent ce projet intrigant.

Aux Halles de Schaerbeek, à Bruxelles, les 19 et 20 avril.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content