© Getty Images/iStockphoto

Filtrage par les plantes

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

L’utilisation du gombo (utilisé dans de nombreuses recettes) ou d’autres plantes gluantes pourrait permettre de filtrer le microplastique des eaux usées sans utiliser de produits de synthèse, selon des scientifiques américains. Leurs résultats, présentés lors de la conférence de printemps de la Société américaine de chimie, pourraient offrir une alternative à l’utilisation de produits chimiques dans les usines de traitement des eaux usées, qui posent eux-mêmes des risques pour la santé.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content