Poucet, conte pour individus fêlés (à partir de 8 ans), mêle jeu d’acteur et marionettes. © Fabrice Mertens

Festival au Carré

Le Vif
Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Après une longue période d’absence (la dernière édition date de 2019) due à la pandémie, le Festival au Carré revient enchanter Mons. Particularité de cette édition: le festival déborde largement de son Carré des arts pour s’exporter un peu partout, avec une prédilection pour les espaces extérieurs et les ambiances bucoliques. Rendez-vous notamment dans le parc du Beffroi, au jardin du Mayeur ou sur le site restauré de la cascade d’Hyon.

Outre la première belge de La Vie est une fête des Chiens de Navarre, dont on reparlera, et les multiples concerts (Amadou et Mariam, La Jungle, Kokoko! , Triggerfinger…), l’événement propose, entre autres, une plongée poético-musicale dans l’univers de Jacques Prévert ( Jacques), la vraie vie du petit Poucet devenu grand, l’inénarrable duo de clowns Okidok et le nouveau délire de la compagnie française 26 000 couverts, Véro 1re, reine d’Angleterre.

A Mons, du 1er au 10 juillet.

Partner Content