Etapes de terroir

Tout au long de l’été, la vallée du Rhône fête ses vins dans la douce fraîcheur du soir. Sur les deux rives de son fleuve roi, le vignoble réserve un excellent cru d’offres oenotouristiques.

BACCHUS SOUS LES ÉTOILES Dégustations nocturnes à Gigondas

Sous la houlette des experts de la Cave de Gigondas, on déguste les vins des trois appellations des Dentelles de Montmirail (gigondas, vacqueyras et beaumes-de-venise) à la lueur des lampions et… en musique. Cabaret latino le 10 août. (Entrée libre ; bar à vins : 3 euros ; charcuteries et fromages : 15 euros.)

www.cave-gigondas.fr

Nuit divinique de Vinsobres

Entre oliviers, cyprès et cerisiers, ce village de caractère de la Drôme, coiffé d’un prieuré carré du XIIe siècle, invite à savourer les vins de l’appellation et les produits gourmands du pays de Nyons, au rang desquels figurent les célèbres croquettes de Vinsobres. L’achat d’un verre, accompagné d’une assiette vigneronne, permet de déguster les cuvées d’une quinzaine de domaines, avec animations musicales en sus. Divin (11 août, 7 euros). www.vinsobres.fr

Nuit du vin de Rasteau

Surplombant la vallée de l’Ouvèze, la grand-messe bachique, qui réunit chaque année plus de 10 000 fidèles, souffle 30 bougies. Au menu : bar à vins, food-trucks, espace tapas, soupe au pistou, bal en plein air… (14 août, 5 euros). Toujours en terre rasteleine, le tout nouveau rendez-vous vespéral, baptisé  » Quand vin le soir… Rasteau Wine Bar « , dévoile une ambiance lounge et musicale (latino, le 9 août, entrée gratuite).

Tél. : +33 4 90 46 18 73. www.rasteau.fr

Ban des vendanges à Avignon

Ce rendez-vous, parmi les plus populaires de la cité des Papes, fête le lancement des vendanges dans la capitale des côtes-du-rhône. Au programme : défilé haut en couleur des confréries bachiques, pressée et dégustation du raisin nouveau, grand bal animé par le groupe Skrabble au Rocher des Doms. Convivialité garantie. Le 27 août.

www.bandesvendanges.fr

Festival Arts et Vigne à Châtillon-en-Diois

Dans son fief médiéval, sur la route de la clairette-de-die, le festival offre, outre ses multiples animations diurnes, de beaux moments nocturnes : une nuit musicale aux torches sur fond de jazz des années 1930 (8 août, 3,50 euros) ; la mythique Nuit des cabanons illuminés, avec son dîner dans les vignes et son spectacle pyrotechnique (11 août, 21 euros) ; ou encore le grand bal costumé swing (14 août, gratuit).

www.chatillonartsetvigne.free.fr

QUAND LE VIGNOBLE S’EXPOSE

On le sait, création contemporaine et vin s’accordent à merveille. Sur les coteaux de la Drôme, le mariage est contracté sous le signe du land art. Des artistes sont ainsi invités à créer une oeuvre monumentale au sommet de la colline de l’Hermitage. La commande ? Porter un regard sur ce site viticole mythique. Le résultat, cette année, s’intitule La Folie du chien pelé : une cabane cathédrale en bois, arrimée d’une table d’orientation, réalisée par Guy Dallevet et Loren Larage. L’installation, visible depuis la place du Taurobole et la passerelle, illustre la volonté de la Cave de Tain de partager avec les promeneurs ce symbole qu’est l’Hermitage (jusqu’au 15 septembre). A Châteauneuf-du-Pape, l’appellation fait l’objet, pour la première fois, d’une exposition dans le tout nouveau caveau de 300 mètres carrés du Cellier des Princes. Le parcours ludique met en lumière ce cru de renommée internationale à travers les âges, des premières vignes à nos jours, en passant par l’époque papale et la naissance des AOC, qui régissent aujourd’hui la viticulture dans l’Hexagone. (Jusqu’au 30 septembre, entrée libre.)

www.cavedetain.com www.cellierdesprinces.com

PAR LETIZIA DANNERY

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content